medias sociaux

Arrêtez de dire : « Il faut que je sois sur les médias sociaux » !


Quel soulagement!

Combien de fois j’entends des entreprises conjuguer le verbe falloir à toute occasion? Mais quels médias sociaux choisir?

Du contenu sur un réseau pertinent et bien entretenu est plus important que du contenu mal entretenu sur 18 réseaux différents!

Le contenu qualifié de « pertinent » est unique et bien adressé. Par « entretenu », j’entends qu’il maintient une certaine fréquence de publication.

Le pouvoir du réseau

Chaque réseau social permet de rejoindre les amis des amis des amis des amis… Non, ce n’est pas une faute de frappe. Tout le contenu passe d’un cercle social à l’autre par le biais de partages. Ai-je besoin de vous faire un dessin?

réseau social

Dans le cas où vous auriez besoin d’accélérer votre marketing, les engins publicitaires des diverses plateformes vous permettront de rejoindre les bonnes cibles. Comme ils se financent avec la publicité, leurs engins de segmentation sont hypersophistiqués.

Choisir ses médias sociaux

Les réseaux sociaux ont tous un point commun : ils permettent d’atteindre nos abonnés, notre communauté organique. L’engin publicitaire permet d’accélérer le processus. Tout le monde peut suivre, se faire suivre, aimer, upvote, downvote et effectuer bien d’autres fonctions d’échanges de contenus spécifiques à chaque plateforme.

Chaque plateforme rejoint un type d’usagers. Par exemple, les jeunes ne sont plus sur Facebook, mais plutôt sur TikTok. Les communautés de jeu sont plutôt sur Youtube et les communautés en idéation de décoration sont sur Pinterest. Voilà l’importance de sélectionner le bon réseau pour votre type d’organisation et surtout pour vos cibles.

Pour vous aider à choisir, voici une liste de plus de 205 plateformes répertoriées. Sinon voici les plateformes répertoriées qui ont plus d’1 million d’usagers. Ce n’est pas le choix qui manque…

Être sur divers réseaux en même temps peut sembler être un moyen rejoindre le même auditoire. Cependant, vous risquez plus de vous répéter et de vous donner une surcharge de travail inutile.

Y’en a marre de Facebook

Peut-être que vous êtes comme moi, mais à un certain point de ma vie, j’ouvrais Facebook au boulot… et j’avais juste envie de le fermer. J’étais au travail et cette plateforme ne m’offrait pas d’information pertinente selon mon environnement. Même si j’y ai en partie bâti mon réseau professionnel, Facebook n’est pas mon outil de connexion de prédilection pour le rejoindre.

Alors quand je vais aux toile… (en pause syndicale bien méritée), je me promène sur LinkedIn pour lire des articles pertinents et sur 9gag pour rire un coup…j’ai bien le droit, non? Sur LinkedIn, mon réseau me nourrit. Quand j’ai besoin d’une référence, je la demande et je suis répondu. En fait, je suis convaincu que plusieurs pensent la même chose que moi. Avoir 4-5 réseaux à entretenir, c’est épuisant. Plus j’avance dans la vie, plus j’ai tendance à les circonscrire dans leur utilité :

  • LinkedIn : réseau professionnel
  • Youtube : vidéos, musique et jeux vidéo
  • Facebook : amis et actualités
  • 9Gag : plaisir et inspiration (personnelle)
  • Pinterest : inspiration créative

Si je réfléchis et j’agis ainsi, votre auditoire est pareil. Alors, vous adresser à eux sur le mauvais canal et pour la mauvaise raison peut vous coûter cher.

Fake news is not a trend

fake news media

Avec la montée des fake news et la pollution d’informations sur TOUS les médias sociaux, la seule chose qui persiste est la pertinence, qu’il s’agisse de pertinence des contenus ou de pertinence publicitaire.

Être sur les réseaux sociaux est donc une question de qualité et non de quantité afin d’en tirer profit pleinement.

Voilà. Je retourne sur mon réseau social préféré…


Cumulant plus de 15 ans d’expérience en marketing, David Paquet est un heureux mélange entre stratégie, technique et créativité.

« J’adore vulgariser des concepts, comprendre des modèles d’affaires et aider les autres à focaliser leurs idées! »

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 COMMENTAIRE(S)
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires